Ivry - élu-e-s Front de Gauche Espace d'expression des élu-es Front de Gauche d'Ivry-sur-Seine

Mot clé - pouvoir dachat

Fil des billets

Pouvoir d'achat en berne, crise, austérité... pour d'autres choix politiques !

Tribune IMV de novembre. La question était posée par notre groupe : "Nombre d’Ivryens voient aujourd’hui leur pouvoir d’achat reculer. En tant qu'élus locaux, quels changements politiques doit-on réclamer pour sortir de cette spirale alarmante  ?".

Alors que le 1er décembre, une grande marche pour la justice fiscale a réuni plusieurs dizaine de milliers de personnes à Paris, Mehdi Mokrani a développer notre point de vue sur le rôle des élus municipaux :

Nous traversons une période politique sans précédent. Le pouvoir d’achat ne cesse de baisser, les nouvelles générations vivent moins bien que les précédentes. Moins de moyens pour vivre décemment, moins de capacité à nous projeter, à construire notre avenir.

La crise économique et financière serait responsable de cet abaissement indigne du niveau de vie des habitants de notre pays et de notre ville. Il faudrait que nous acceptions cette situation, que nous participions à l’effort national pour permettre la reprise et un juste retour des choses une fois que la situation sera rétablie.

Et si la crise venait de la réduction du pouvoir d’achat ? Et si la crise était alimentée par la baisse de l’emploi, par la non-augmentation des salaires, par la multiplication des licenciements et les destructions de services publics ?

Lire la suite...

 

Non à la journée de carence !

Article extrait d' Echos d'élu(tt)es, le journal des élu-es communistes et partenaires d'Ivry :

" Fin 2011, le gouvernement Fillon décide de mettre en place une disposition contenue dans la loi de finances 2012 instaurant une journée de carence dans la Fonction publique. Le principe ? Il s’agit du retrait d’1/30e de la rémunération des agents à chaque arrêts maladie ordinaire, sauf maternité, longue maladie et accident de travail. Et ce avec comme objectifs affichés la réduction du déficit de la Sécurité Sociale et la lutte contre les « arrêts abusifs ».

A l’heure actuelle, la Ville d’Ivry a fait le choix de ne pas appliquer cette disposition. Nous nous plaçons de fait sur le terrain de la « résistance républicaine ». Mais nous ne sommes pas les seuls ! De nombreuses collectivités n’ont pas appliqué la mesure, comme Nantes, ville du 1er Ministre, ou sont revenues en arrière comme Saint-Ouen et Creil. Et le Conseil Général du Val-de-Marne a annoncé dernièrement son intention de faire de même.

Mais au fond, pourquoi s’oppose-t-on à ce jour de carence ?

Parce que pour nous, élu-es communistes et partenaires, c’est tout simplement une nouvelle attaque contre le pouvoir d’achat des fonctionnaires ! Leur point d’indice est déjà gelé depuis 2010, du jamais vu depuis la libération tandis que les cotisations augmentent tout comme le coût de la vie en période de crise.

Lire la suite...

 

Jeudi 31 janvier : journée d'action pour la défense des services publics !

Communiqué du groupe Front de Gauche du Conseil Général du Val-de-Marne :

Soutien à la journée d’action du 31 janvier - Pour la défense des services publics et de la Fonction Publique

La Fonction Publique et les services publics, atouts incontestables et indispensables pour des millions de concitoyens de notre pays, sont en danger. Ces dernières années, la situation s’est fortement dégradée.

Les politiques d’austérité, présentées comme une nécessité, conduisent aux suppressions de postes et de missions à la dégradation du service public. La preuve par la Grèce… Elles dégradent notre cohésion sociale, elles accentuent la crise économique et aggravent les injustices sociales. L’austérité n’est pas la solution mais le problème ! La crise ne peut servir de prétexte pour ne pas répondre aux légitimes revendications des agents publics et des usagers.

L’action de la Fonction Publique et des Services Publics est un puissant moyen pour lutter contre les inégalités et les injustices sociales. La notion de service public s’est constituée au carrefour de valeurs fondamentales telles que l’égalité, la solidarité et la citoyenneté.

Dans le Val-de-Marne, les conseillers généraux de droite, qui avaient soutenu la RGPP, ont réclamé une baisse du nombre de fonctionnaires lors de la  séance du Conseil Général le 28 janvier portant sur les orientations budgétaires. Elle réclame moins d’agents pour moins de services publics départementaux. Nous choisissons la valeur économique du travail, alors que la droite choisit la valeur économique du capital.

Lire la suite...

 

Voeux de Pierre Gosnat, Maire d'Ivry : pour construire ensemble un autre monde !

Voeux de Pierre Gosnat - Maire d'Ivry-sur-Seine - 09 janvier 2013

Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,

Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je vous présente nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Permettez-moi tout d’abord de saluer la présence de nombreux élus, celle des représentants de la vie associative, la présence également de nos multiples partenaires (sans qui nos projets ne pourraient voir le jour) et puis bien entendu vous toutes et vous tous… Ivryennes, Ivryens, Val de Marnaises, Val de Marnais.

Mes premiers vœux s’adressent donc à vous, à vos familles, à vos proches, des vœux de bonheur, de santé et de réussite.

Que cette année 2013 vous permettent de réaliser vos souhaits les plus chers.


Toutefois, en dépit de ces vœux, je crains que trop nombreux… soient encore celles et ceux pour qui « demain » reste incertain, voir angoissant ! Alors, en ce début d’année, pourquoi ne pas s’interroger sur le monde que nous souhaiterions construire et vivre ?


Quelques « illuminés »… pour certains, « calculateurs » pour d’autres… avaient annoncé la fin du monde pour le 21 décembre. Il est évident que ces inepties ne servent qu’à instrumentaliser les peurs, l’irrationnel… et plus fondamentalement à exclure tout projet d’avenir. Une confidence (au passage), j’ai très bien dormi cette nuit là, avec au réveil… la conviction que si notre monde n’en était pas à sa fin, nous devrions néanmoins sérieusement travailler à sa renaissance.

En finir, en effet, avec ce monde de l’argent roi, de la déréglementation et de la concurrence entre les peuples, de ce système qui porte en lui les germes de la crise, des conflits armés et des inégalités.

Un monde qui compte plus d’un milliard d’êtres humains sous alimentés, alors que les 400 des plus grosses fortunes, de la planète disposent à elles seules de l’équivalent du PIB (Produit intérieur brut) de l’Inde, pays le plus peuplé de ce monde. Alors, comme l’écrivait le poète Louis Aragon disparu il y a tout juste 30 ans : « est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

Non… le monde que nous appelons à nos vœux est tout autre !

Lire la suite...