Ivry - élu-e-s Front de Gauche Espace d'expression des élu-es Front de Gauche d'Ivry-sur-Seine

Mot clé - politique

Fil des billets

Voeux du Maire d'Ivry

Philippe Bouyssou, 1er adjoint au Maire, s'est exprimé hier soir lors des voeux du Maire aux personnalités, en l'absence de Pierre Gosnat. Des voeux d'hommage, de lutte et d'espoir.

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s Amis,

J’aurais voulu pouvoir commencer autrement cette cérémonie des vœux. J’aurais voulu n’avoir qu’à vous souhaiter une heureuse année, à vous qui faites la force de notre ville, à vous qui agissez quotidiennement pour faire de notre ville une terre de métissage, de partage, de progrès.

J’imagine que votre émotion, votre colère et votre incompréhension se mêlent aux miennes face à la violence de l’attaque meurtrière qui a visé la rédaction de Charlie Hebdo. A l’image du rassemblement d’hommage aux victimes qui se tient en ce moment place de la République, comment ne pas commencer par transmettre nos plus sincères condoléances à l’ensemble des familles des victimes. Transmettre nos condoléances à l’ensemble des familles des victimes, à l’ensemble du peuple de France qui est la victime de la folie qui s’est déchaînée aujourd’hui.

C’est plus encore que la liberté de la presse qui a été attaquée. C’est notre capacité à vivre ensemble, à nous enrichir de nos différences. Cet acte immonde ne vise qu’à faire exploser un bâton de dynamique dont la mèche est pourtant allumée depuis longtemps. C’est bien la mèche de la haine qu’il faut éteindre, notre société qu’il faut refonder sur des valeurs de progrès, de vivre ensemble.

L’immonde attaque meurtrière ne doit pas atteindre son véritable but, celui de diviser encore plus notre société en faisant sonner les sirènes de la peur. Dans les jours, les semaines et les mois qui arrivent nous allons avoir besoin de parler, d’échanger, de sortir de nos simples réactions individuelles pour reconstruire notre société, nous devrons tout faire pour que plus jamais notre pays ne connaisse une telle tragédie.

A cet effet, la Municipalité prend l’initiative d’un rassemblement, temps d’échanges et de rencontres Samedi matin à 10h30 à l’hôtel de Ville. Je vous demande d’observer une minute de silence à la mémoire des victimes.

Lire la suite...

 

Billet d'humeur du lundi

Fête de l’Humanité … la gauche, c’est nous !

Une fête faite d’espoir, de débats, de joies, de rires. Une fête aux couleurs de la Palestine, en musique et en lutte. Une fête aux couleurs de la VIe république, un bouillonnement d’idées pour un changement profond, attendu, espéré, avec à la clé un défilé des élus du Val-de-Marne contre le projet de réforme territoriale autoritaire et anti-démocratique. Une fête aux couleurs de la paix, partout dans le monde où des peuples restent dominés, colonisés.

Avec un stand d’Ivry toujours aussi rayonnant, populaire, amical, combattif, un vrai stand d’Ivry au cœur ! Des moules-frites aux gobelets anti-Ostérité bien remplis, des pizzas Gagarine aux blind-test « chansons engagées », il y a surtout des militants, amis, élus, camarades, nombreux, motivés et organisés pour faire de ce moment un formidable moteur.

Ce matin, on se réveille avec des idées, des envies et de l’espoir… une énergie bien nécessaire au regard des toutes fraiches propositions du MEDEF pour faire tomber ce qu’ils nomment « les freins à l’emploi » en France : Moins de jours fériés, dérogations au niveau du salaire minimum ainsi qu’à la durée légale du travail… Toujours et encore plus de casse du droit du travail, d’austérité généralisée, avec un gouvernement qui s’enfonce dans la soumission politique à l’économie.

Heureusement qu’il y a eu cette belle fête pour montrer, si il est encore besoin de le prouver, que la gauche c’est nous ! Maintenant, travaillons à l’unité des luttes, arrêtons avec les « coups de com’ permanents » de certains et mobilisons nous pour le pouvoir au peuple.

Fanny Sizorn, vice-présidente du groupe des élus Front de Gauche

Lire la suite...

 

Pour une nouvelle ère de la démocratie !

La question d'Ivry Ma Ville du mois de septembre, posée par le groupe Convergences Citoyennes Ivryennes était : "Dans un contexte de hausse généralisée de l’abstention, comment faire en sorte que les Ivryens retrouvent le chemin des urnes ?". Bozena Wojciechowski, adjointe au Maire, a répondu pour le groupe Front de Gauche.


Bien comprendre les raisons de l’abstention est le premier pas pour répondre à cette question. Je ne suis pas sûre que l’objectif soit uniquement que les « Ivryens retrouvent le chemin des urnes ». Ce qui compte, ce sont deux mouvements : l’implication des citoyens dans la vie publique sous toutes ses formes et le sentiment d’appartenir à un collectif dont l’avenir dépend de chacune et de chacun.

La politique est devenue un monde professionnel, réservé à quelques-uns. Si, en plus, ces quelques personnes la détournent et en font n’importe quoi, il est bien normal que les citoyens s’en éloignent ! La politique souffre terriblement de ce que quelques responsables en ont fait : le pouvoir de décider s’est concentré dans les mains d’une minorité. Alors que c’est l’affaire de tous ! Confiscation du pouvoir et détournement de l’intérêt général vers l’intérêt particulier, voilà un cocktail mortifère !

Lire la suite...

 

Budget 2014 voté, premier du nouveau mandat : un "budget de combat" !

Conseil Municipal du 29 avril : le budget 2014 voté à une large majorité. Budget combattif pour continuer, malgré les contraintes de plus en plus lourdes, de développer le service public pour les Ivryennes et les Ivryens. Jeanne Zerner est intervenue, au nom du groupe Front de Gauche en rappelant que  l'austérité gouvernementale comme européenne ne mènera qu'à la destruction de notre économie et de notre modèle social. 

A l’encontre d’un certain nombre de conceptions actuelles, je veux rappeler ici, au nom du groupe Front de Gauche, qu’un budget de collectivité est bien un acte politique. Et un acte fort. Ce sont des choix politiques, des orientations claires que nous prenons pour des ambitions de service public rendu aux populations.

Ce budget le prouve. Pour entamer une nouvelle mandature, dans un contexte difficile, nous maintenons un haut niveau d’exigence et d’ambitions pour les Ivryennes et les Ivryens. Le développement des politiques solidaires est confirmé. Faire avancer les droits des citoyens, favoriser l’épanouissement, l’émancipation de tous, réduire les inégalités économiques, sociales, culturelles, combattre les discriminations, autant d’enjeux que ce budget, dans la continuité du mandat précédent, prend à bras le corps, comme Mehdi l’a bien présenté, et comme Mourad le développera concernant les associations.

Mais cet acte se fait aujourd’hui sous la contrainte. Le choix d’une politique d’austérité dans laquelle le gouvernement n’en finit plus de s’enfermer, et de NOUS enfermer, nous présente un avenir bien sombre. En témoignent les nouvelles déclarations du premier ministre :

Lire la suite...

 

Le Parti de Gauche a pleinement Ivry au coeur !

Pour ce conseil municipal d'investiture, Fanny Sizorn, responsable du Parti de Gauche d'Ivry, a réaffirmé l'engagement du Front de Gauche, après une belle campagne de luttes et d'espoirs, de faire toujours plus d'Ivry une ville belle et rebelle, solidaire et innovante, "une ville de la créativité citoyenne".


Je souhaite intervenir au nom des élus du Parti de gauche membre du front de gauche.

Nous sommes réunis aujourd’hui dans cette salle pour lancer un nouveau mandat au service des Ivryennes et des Ivryens. Au cours des dernières semaines, nous avons mené avec l’équipe d’Ivry au cœur une belle campagne de proximité, alliant à la fois écoute et apport d’idées. Mourad Tagzout, Alessio Motta, et moi-même tenons à remercier l’ensemble de nos partenaires, les colistiers et les militants pour le travail collectif mené. Nous tenons également à saluer nos opposants politiques que nous avons croisé de nombreuses fois sur les marchés ou devant les panneaux d’affichage, nous espérons que nos échanges pour les 6 années à venir seront les plus constructifs possibles.

Chaque candidat, lors de cette campagne, a porté un projet. Le projet d’Ivry au cœur a été celui de la co-construction citoyenne, centré sur les besoins des habitants et la défense du service public.  Un projet évidemment partagé entre différentes forces politiques, notamment le Front de gauche. Ce front de gauche, ce front que j’ai envie de dire populaire, est un bel exemple d'écoutes et de collaborations entre des partis aux origines, aux histoires différentes, qui se retrouvent pour porter un message fort : oui, la gauche peut offrir un horizon aux habitants d'une cité populaire. Oui, la gauche a des solutions quand elle ne renonce à ses valeurs et quand elle s’ouvre au dialogue.

Lire la suite...

 

"Echos d'élu(tt)es" : le numéro 2 est sorti !

Le nouveau numéro du journal des élu-es communistes et partenaires est sorti. Place à la distribution !!

Edito 

Ivryennes, Ivryens,

« Tous pourris », « Gauche et droite, c’est la même chose »… autant de slogans qui fleurissent, plus fortement aujourd’hui avec cette nouvelle Affaire Cahuzac qui vient après tant de malversations des gouvernements de droite. Autant de slogans qui ternissent les politiques et la politique. Autant d’idées qui nourrissent le Front National et les mouvements extrémistes.

Pour les élu-es communistes et partenaires, c’est une dérive dramatique qui nous touche toutes et tous
, dans nos valeurs et nos pratiques, dans nos luttes et nos actions, au quotidien, à toutes les échelles. Alors que la crise frappe très durement une majorité d’entre nous, toutes ces « affaires » entraînent une perte de confiance pour une grande partie des citoyen-nes.
Perte de confiance et perte de sens. Du sens de l’action publique et du rôle de l’élu oeuvrant pour l’intérêt général, et non pour son intérêt propre ou celui d’une classe dirigeante, économique et politique.

Nous sommes convaincus qu’une autre politique est possible, qui mette fin à un pouvoir oligarchique.
Une refondation de la République est nécessaire, qui s’appuie sur la souveraineté du peuple, sur un régime parlementaire participatif dans lequel les député-es, élu-es du peuple, détiendraient le pouvoir de choix des politiques publiques sous le contrôle des citoyens.

Lire la suite...

 

Rencontre avec Lilian Thuram à Ivry : contre le racisme, le sexisme et toutes les discriminations !

A l'occasion du Grand Format "Ivry s'engage contre toutes les discriminations", Lilian Thuram était à Ivry hier après-midi pour rencontrer jeunes et moins jeunes pour discuter du racisme, du sexisme, des discriminations contre lesquelles il se bat avec son association Education contre le racisme. Rencontre suivie d'une petite séance de dédicace !



Introduction de Bozena Wojciechowski, élue du groupe communiste et partenaires, Maire adjointe à la Démocratie - Vie associative - aux Droits et citoyenneté des résidents étrangers et Actions contre toutes les discriminations :

Je suis particulièrement fière de vous accueillir aujourd’hui.

L’exceptionnel ne perd rien dans sa répétition. Ainsi, Ivry a été, est et, je l’espère, restera une terre d’accueil, un espace offert aux intelligences, aux personnalités, aux individualités diverses qui viennent nous enrichir en permanence. C’est dans la continuité de nos combats d’émancipation et dans l’exceptionnel de chaque être que je tiens à remercier chaleureusement Lilian Thuram et ses collaborateurs de la Fondation « Education contre la racisme ». C’est un immense plaisir et un véritable honneur. Je n’ai aucun doute, strictement aucun doute, sur la qualité de leur participation.

J’espère qu’il m’en excusera, ce n’est pas tant la « star » qui m’importe. Même si toutes les étoiles, petites ou grandes, plus symboliques encore quand elles sont « noires », « femmes » ou « méprisé-es », toutes ses étoiles se doivent de briller, parfois d’être rallumées, pour illuminer nos chemins de l’émancipation. Les stars, ce sont chacune et chacun d’entre nous, et c’est donc vous toutes et tous que je suis fière d’accueillir aujourd’hui.

J’ai déjà eu l’occasion de l’exprimer ailleurs, en tant que Maire-adjointe chargée de la lutte contre toutes les discriminations : la fierté que j’éprouve est intense et profonde, renouvelée à chaque instant. Il n’y a qu’à se promener dans les rues de notre ville.
Ivry, cette ville caravansérails, faite de ce que chacune et chacun y apportent.
Ivry, cette ville métissée par sa composition, sa diversité, par la place qui y est faite au monde entier, depuis longtemps.
Ivry, une ville qui porte le métissage comme un combat politique : c’est non seulement le visage actuel de notre ville mais c’est aussi le visage que nous voulons rechercher pour le voir s’épanouir toujours plus.

Lire la suite...

 

L'interco, on y est !

Lors du conseil municipal du jeudi 20 décembre 2012, à la veille de la "fin du monde", l'un des principaux points en débat à l'ordre du jour concernait l'élection des conseillers communautaires, délégués de la ville à la communauté d'agglomération. Méhadée Bernard est intervenue au nom du groupe des élu-es communistes et partenaires pour réaffirmer notre engagement dans cette nouvelle aventure, prolongement de notre action publique au service des habitants.

Ce soir, nous posons une pierre de plus dans la construction de notre communauté d’agglomération. Ce n’est pas la première, ce ne sera pas la dernière. Mais assurément, c’est une pierre importante, une pierre symbolique.

Depuis des années, nous approfondissons les échanges entre nos trois villes, dans des domaines multiples au sein de l’association Seine Amont Développement. Et nous participons aujourd’hui à une nouvelle aventure commune, dans le prolongement de tout ce qui s’est déjà fait. Ce projet, ensemble nous l’avons pensé, ensemble nous l’avons ébauché, ensemble nous nous y engageons.
C’est là tout le sens de la liste d’union que nous présentons ce soir, et je me félicite des efforts consentis par le groupe des élu-es communistes et partenaires pour y parvenir : c’est la réaffirmation de notre majorité construite, comme en 2008, dans le respect de notre diversité.

En désignant ce soir les délégués de notre ville, nous avons toutes et tous conscience qu’il s’agit à la fois de leur réaffirmer, s’il en était besoin, notre confiance pour ce qu’ils font déjà pour notre ville, et de leur confier des responsabilités nouvelles au service de la population.

Lire la suite...

 

La fin du cumul des mandats... un premier pas ?

Tribune Ivry-ma-Ville de septembre 2012, la question posée par Serge Aberdam, élu de la liste Ivry 100% à gauche, était : "Que faut-il penser du cumul des mandats et de leur compatibilité ?".

A la question, Etes-vous pour le cumul des mandats ?, nous répondons NON ! A la question Pensez-vous qu'il faut légiférer pour les limiter en nombre et en temps ? Nous répondons OUI.

Mais ces questions suffisent-elles ? L’impératif de légiférer pour limiter, voir interdire le cumul des mandats est aujourd’hui une préoccupation partagée par une majorité des habitants de notre pays. Pourquoi ? Parce que la distance ne cesse de grandir entre les volontés populaires et les réponses institutionnelles.

Ce qui nous amène à une autre question. Est-ce suffisant ? Nous pensons que NON, cette mesure ne sera efficace que si elle s’accompagne d’autres mesures capables de transformer en profondeur notre système institutionnel et politique car le mal est profond et la confiance en berne (abstention massive, explosion du F-Haine, sentiment d’impuissance ressenti par les salariés, mais aussi les derniers évènements d’Amiens).

Nous en arrivons donc à deux nouvelles questions. Faut-il dépasser la 5ème République ? Faut-il poser ensemble les bases d’une 6ème République ?


Surfer sur l’interdiction du cumul des mandats n’est pas suffisant. Si nous pensons qu’il faut légiférer urgemment pour l’interdire au sein des exécutifs, si nous pensons qu’il faut interdire le cumul des mandats locaux et nationaux, si nous pensons que la politique doit rester un engagement militant et qu’à ce titre il faut limiter l’exercice de mandats successifs, nous pensons également que cette réforme doit s’accompagner d’actes institutionnels forts et immédiats. A commencer par la mise en place de la proportionnelle à toutes les élections, parce qu’elle seule peut permettre :


  •     La représentation la plus juste des choix des électeurs pour empêcher le bipartisme
  •     Une avancée réelle pour la parité, avec l’obligation de présenter des femmes sur des sièges éligibles
  •     La représentation de la diversité du peuple de France,

Lire la suite...

 

Pour une nouvelle politique !

Tribune ivry-ma-Ville de juillet-août 2012, la question posée par le groupe des élus de droite, centristes et radicaux était : "les élections présidentielles et législatives étant maintenant terminées, qu'attendez-vous de ce nouveau gouvernement ?"


Mehdi Mokrani répond pour le groupe communistes et partenaires :

Nous commençons cette tribune en remerciant les milliers d'Ivryens qui se sont engagés avec les forces du Front de Gauche pendant ces six derniers mois. Ces milliers d'Ivryens qui en faisant vivre au quotidien le programme « l'humain d'abord » ont permis à la gauche, avec d'autres, de remporter les scrutins électoraux.

Pour la première fois depuis 10 ans, la gauche est au pouvoir. C'est une victoire importante, une victoire face aux politiques de casse et de haine, une victoire face à la crise, face à l'Europe libérale.

De cette gauche au pouvoir, qu'attendons nous ? La réponse facile (mais néanmoins importante!) consisterait à répondre :

  • l'abrogation des principales réformes mises en place par la droite ces dernières années (école, retraites, Europe, protection sociale...)
  • et bien sûr, la mise en place de politiques nouvelles, au service de l'humain, pour plus de services publics, pour l'emploi, le logement social, pour des avancées sociétales d'ampleur (reconnaissance du mariage Gay, loi cadre pour l'égalité femmes-hommes, régularisation des sans-papiers...)

Lire la suite...

- page 1 de 2