Ivry - élu-e-s Front de Gauche Espace d'expression des élu-es Front de Gauche d'Ivry-sur-Seine

Mot clé - Ivry-sur-Seine

Fil des billets

Philippe Bouyssou, nouveau Maire d'Ivry !

Le Conseil Municipal extraordinaire du 7 février 2015 a élu Philippe Bouyssou nouveau Maire d'Ivry-sur-Seine, à la tête d'une équipe municipale remaniée.

  • Romain Marchand devient 1er Maire adjoint.
  • Mehdi Mokrani devient 13e adjoint chargé de la jeunesse et de l'action sociale. 
  • Bozena Wojciechowski reprend comme délégation la lutte contre toutes les discriminations et l'habitat.
  • Séverine Peter reprend comme délégation les NTIC.

La proposition de candidature de Philippe Bouyssou a été faite par Olivier Beaubillard, président du groupe Front de Gauche, communistes, parti de gauche, ensemble et citoyens. Voici son intervention :


Pour les élu-es du groupe Front de Gauche, la mort de Pierre, c’est le départ du premier d’entre nous.  Nous sommes aujourd’hui encore profondément émus. Au-delà de l’émotion se pose la conscience aiguë des responsabilités qui sont les nôtres pour poursuivre le programme Ivry au cœur que Pierre avait porté avec nous toutes et nous tous.

Ces deux semaines légales, après le décès de Pierre, pour réfléchir à sa succession, ont été particulièrement intenses. Dans ces conditions empreintes d’émotion, il nous aura fallu ne jamais perdre de vue, dans nos échanges et nos réflexions collectives, ce qui nous réunit et nous anime : choisir un Maire qui conduira avec l’équipe municipale remaniée, notre projet commun pour les Ivryennes et les Ivryens dans un contexte sans précédent de crise sociale, économique, écologique, politique, démocratique.

Le choix des politiques d’austérité et d’autorité fait par le gouvernement nous mène droit dans le mur. Nos concitoyens voient leur condition de vie régresser : le chômage ne cesse d’augmenter, les salaires de stagner, les retraites de diminuer, les politiques sociales de reculer. La solidarité, l’égalité des droits, la justice sociale, tous ces « conquis » inscrits dans notre ADN républicain par le Conseil National de la Résistance sont brisés, martyrisés, remis en cause pas-à-pas, systématiquement.

Des milliers d’enfants, de jeunes, de retraités, de familles subissent cette précarité qui devient insupportable. J’en profite pour rappeler que lorsqu’on dit qu’Ivry est une ville « riche », c’est beaucoup moins vrai pour ces habitants ! Quelques chiffres de l’INSEE au 31 janvier 2013, le revenu moyen est de 19 000 euros alors qu’il est de 26 500 dans le département ; le revenu médian est de 15 000 euros pour 21 000 dans le département ; le chômage de 15% pour 11% dans le Val-de-Marne. Cela nous donne un aperçu de l’ampleur des besoins, des efforts à fournir pour apporter des réponses de services publics pour tous.

Pour Ivry, terre de gauche, solidaire et populaire, belle et métissée, les orientations austéritaires et autoritaires du gouvernement vont en effet avoir des conséquences importantes. Je pense aux 20 millions d’euros en moins dans les dotations de l’Etat pour notre collectivité entre 2014 et 2017. Je pense aux réformes territoriales en cours, à contresens des processus historiques de décentralisation et de développement de la démocratie locale, qui centralisent et éloignent les lieux de décision des citoyens. Tout cela va considérablement limiter les marges de manœuvre dans le déploiement de services publics de proximité dont nos concitoyens ont pourtant terriblement besoins.

Lire la suite...

 

Voeux du Maire d'Ivry

Philippe Bouyssou, 1er adjoint au Maire, s'est exprimé hier soir lors des voeux du Maire aux personnalités, en l'absence de Pierre Gosnat. Des voeux d'hommage, de lutte et d'espoir.

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s Amis,

J’aurais voulu pouvoir commencer autrement cette cérémonie des vœux. J’aurais voulu n’avoir qu’à vous souhaiter une heureuse année, à vous qui faites la force de notre ville, à vous qui agissez quotidiennement pour faire de notre ville une terre de métissage, de partage, de progrès.

J’imagine que votre émotion, votre colère et votre incompréhension se mêlent aux miennes face à la violence de l’attaque meurtrière qui a visé la rédaction de Charlie Hebdo. A l’image du rassemblement d’hommage aux victimes qui se tient en ce moment place de la République, comment ne pas commencer par transmettre nos plus sincères condoléances à l’ensemble des familles des victimes. Transmettre nos condoléances à l’ensemble des familles des victimes, à l’ensemble du peuple de France qui est la victime de la folie qui s’est déchaînée aujourd’hui.

C’est plus encore que la liberté de la presse qui a été attaquée. C’est notre capacité à vivre ensemble, à nous enrichir de nos différences. Cet acte immonde ne vise qu’à faire exploser un bâton de dynamique dont la mèche est pourtant allumée depuis longtemps. C’est bien la mèche de la haine qu’il faut éteindre, notre société qu’il faut refonder sur des valeurs de progrès, de vivre ensemble.

L’immonde attaque meurtrière ne doit pas atteindre son véritable but, celui de diviser encore plus notre société en faisant sonner les sirènes de la peur. Dans les jours, les semaines et les mois qui arrivent nous allons avoir besoin de parler, d’échanger, de sortir de nos simples réactions individuelles pour reconstruire notre société, nous devrons tout faire pour que plus jamais notre pays ne connaisse une telle tragédie.

A cet effet, la Municipalité prend l’initiative d’un rassemblement, temps d’échanges et de rencontres Samedi matin à 10h30 à l’hôtel de Ville. Je vous demande d’observer une minute de silence à la mémoire des victimes.

Lire la suite...

 

Commémoration du génocide rwandais : une nécessité d'humanité !

Le 11 avril dernier, la Ville d'Ivry commémorait le génocide rwandais, en présence de l'ambassadeur du Rwanda en France. Une commémoration "en pensée, en réflexion, en culture", s'appuyant sur un travail du plasticien Bruce Clarke, "les hommes debouts", affiché sur toute l'avenue Gosnat.

Une commémoration contre l'oubli, pour combattre les théories racistes, pour un monde d'humanité, de solidarité, de dignité des peuples et des droits de l'homme.

* Cliquez pour voir la vidéo officielle de l'événement.


Discours d'Olivier Beaubillard, Maire adjoint cultures et mémoires :

C’est avec une grande émotion et beaucoup d’honneur qu’au nom de Pierre Gosnat et de la municipalité d’Ivry, je m’adresse à vous. Pierre et beaucoup de mes collègues participent actuellement au premier conseil de la communauté d’agglomération constitué après les élections municipales. Permettez-moi, Monsieur l’ambassadeur, de vous saluer en leur nom.

Nous sommes assemblés pour commémorer en pensée, en réflexion, en culture, la disparition d’1 million de personnes. C’était il y a 20 ans, en avril 1994, au Rwanda, le génocide des Tutsi. Le gouvernement rwandais, ses militaires et ses milices d’extrémistes Hutu, formés, armés par des militaires français, ont en quelques semaines tués des centaines de milliers de rwandais tutsi.

Notre hommage est aux victimes. Notre présence, nos pensées, vont vers ces hommes, ces femmes et ces enfants.

A Ivry, nous avons appris années après années, rencontres après rencontres, stimulés par Anne Lainé et l’association Appui Rwanda, au sein d’une commission municipale Mémoire, pluraliste et plurielle, que les génocides du XXe siècle étaient des productions humaines.

Lire la suite...

 

Un nouveau mandat combattif, solidaire, avec l'humain et Ivry au coeur !

Discours de Méhadée Bernard, Présidente du groupe des élu-es communistes et partenaires lors de l'élection du nouveau Maire d'Ivry-sur-Seine au Conseil Municipal de samedi 5 avril.


C’est avec un immense honneur, accompagné d’une grande émotion, d’une grande fierté qu’au nom de mes ami-es, de mes camarades, des élu-es Front de Gauche communistes, parti de gauche et citoyens, de mes collègues de cette nouvelle majorité, de nos colistiers qui sous une autre forme que Conseillers Municipaux participeront au travail de ce mandat : au noms de Gisèle, de Jeanne, de Charlotte, de Chantal, de Simon, de Alessio, de Nicolas, de Michel et de Bertrand, et aussi au nom des ivryennes et des ivryens qui ont porté leurs voix sur notre liste « Ivry au cœur », que je vous propose en cet après-midi d’avril au suffrage de notre assemblée communale, la candidature de Pierre Gosnat, à la responsabilité de Maire d’Ivry sur seine.

Je tiens à remercier particulièrement les militantes et les militants du Front de Gauche ainsi que les partenaires de cette nouvelle majorité avec qui nous avons pu travailler, aller à la rencontre des ivryennes et des ivryens. Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont participé à la dynamique des comités citoyens, qui ont œuvré sans relâche pour l’union et le rassemblement le plus large à gauche, véritablement à gauche, pour construire un programme généreux, ambitieux et progressiste.

Ce n’est donc pas une surprise. Pierre, tu as su conduire avec brio, enthousiasme et détermination notre liste de rassemblement et d’union des forces de gauches, écologiques et citoyenne. Chapeau bas, Pierre. Tu as été l’artisan d’une véritable union de la gauche autour d’une campagne de terrain, d’un programme travaillé à plusieurs mains, pendant des mois, dans de nombreux ateliers citoyens. Un programme qui a permis de faire converger les intelligences, toutes les intelligences.

264 propositions que nous devrons mettre en œuvre, interroger sans cesse au travers de la Coopérative citoyenne, 264 propositions comme socle de notre union, 264 propositions qui placent l’humain au premier plan, au cœur de notre démarche.

Lire la suite...

 

Assassinat d’un jeune Palestinien de Jalazone par des soldats israéliens

Communiqué du Maire d'Ivry-sur-Seine, Pierre Gosnat :

Le Maire d’Ivry et la municipalité expriment leur vive émotion et condamnent fermement l’assassinat du jeune Mohammad Mahmoud Mubarak, 20 ans, froidement abattu hier par des soldats de l’armée israélienne, alors qu’il travaillait sur un chantier de réfection d’une route, près du camp de réfugiés de Jalazone, dans la banlieue de Ramallah.

Pierre Gosnat et la municipalité expriment leurs sincères condoléances à la famille de la jeune victime. Fils de Mahmoud Mubarak, Président du Comité populaire de Jalazone, Mohammad Mahmoud Mubarak est le deuxième jeune du camp de Jalazone, assassiné par des soldats israéliens, en deux mois. Ivry réaffirme avec force, son engagement aux côtés du peuple Palestinien, pour qu’il puisse disposer d’un Etat et vivre en paix.

Jumelés avec Ivry, le camp de Jalazone et la commune de Jifna doivent accueillir un projet de centre social pour les jeunes. Ce projet de coopération solidaire mené depuis de nombreuses années, marque la volonté d’Ivry – Ville messagère de la Paix – de travailler à faire progresser les idées pacifiques et de justice dans cet endroit du monde particulièrement sensible.

Ville de mémoire et de solidarité, Ivry continuera d’agir en faveur des idéaux de fraternité, d’égalité et de paix.

Lire la suite...

 

Grand Paris Métropole : contre un déni de démocratie !

Suite à l'annonce du projet "Grand Paris Métropole", voici le communiqué des 3 Maires de la Communauté d'Agglomération Seine Amont (CASA),

Daniel Davisse, Maire de Choisy-le-Roi, Président de la CASA,

Alain Audoubert, Maire de Vitry-sur-Seine,

Pierre Gosnat, Maire d’Ivry-sur-Seine.

Avec son projet de loi sur la métropole du Grand Paris, le gouvernement remet en cause les fondements de la démocratie communale et de l’organisation de notre république.

Ce projet nous ramène 50 ans en arrière : les communes sont le terreau de la démocratie française, supprimer leurs compétences est un déni de démocratie.

Si ce projet de loi est adopté, toutes les communes des départements du Val-de-Marne, de la Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, ainsi que leurs intercommunalités, seront entièrement dessaisies de toutes leurs compétences stratégiques en matière d’habitat, de logement, d’aménagement et d’environnement, au profit d’un établissement public « la Métropole du Grand Paris ». A terme, les maires seront relégués au rang de simples exécutants de décisions prises, bien trop loin, des enjeux et problématiques locales et citoyennes. Nos communes deviendront des mairies d’arrondissements sans pouvoir de décision.

Pour nous, élus locaux, comment imaginer qu’une politique conduite depuis Paris, loin de nos populations, de leurs besoins, puisse répondre aux enjeux de nos territoires si divers.

Lire la suite...

 

Voeux de Pierre Gosnat, Maire d'Ivry : pour construire ensemble un autre monde !

Voeux de Pierre Gosnat - Maire d'Ivry-sur-Seine - 09 janvier 2013

Mesdames, Messieurs,
Chers Amis,

Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je vous présente nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Permettez-moi tout d’abord de saluer la présence de nombreux élus, celle des représentants de la vie associative, la présence également de nos multiples partenaires (sans qui nos projets ne pourraient voir le jour) et puis bien entendu vous toutes et vous tous… Ivryennes, Ivryens, Val de Marnaises, Val de Marnais.

Mes premiers vœux s’adressent donc à vous, à vos familles, à vos proches, des vœux de bonheur, de santé et de réussite.

Que cette année 2013 vous permettent de réaliser vos souhaits les plus chers.


Toutefois, en dépit de ces vœux, je crains que trop nombreux… soient encore celles et ceux pour qui « demain » reste incertain, voir angoissant ! Alors, en ce début d’année, pourquoi ne pas s’interroger sur le monde que nous souhaiterions construire et vivre ?


Quelques « illuminés »… pour certains, « calculateurs » pour d’autres… avaient annoncé la fin du monde pour le 21 décembre. Il est évident que ces inepties ne servent qu’à instrumentaliser les peurs, l’irrationnel… et plus fondamentalement à exclure tout projet d’avenir. Une confidence (au passage), j’ai très bien dormi cette nuit là, avec au réveil… la conviction que si notre monde n’en était pas à sa fin, nous devrions néanmoins sérieusement travailler à sa renaissance.

En finir, en effet, avec ce monde de l’argent roi, de la déréglementation et de la concurrence entre les peuples, de ce système qui porte en lui les germes de la crise, des conflits armés et des inégalités.

Un monde qui compte plus d’un milliard d’êtres humains sous alimentés, alors que les 400 des plus grosses fortunes, de la planète disposent à elles seules de l’équivalent du PIB (Produit intérieur brut) de l’Inde, pays le plus peuplé de ce monde. Alors, comme l’écrivait le poète Louis Aragon disparu il y a tout juste 30 ans : « est-ce ainsi que les hommes vivent ? »

Non… le monde que nous appelons à nos vœux est tout autre !

Lire la suite...

 

Ivry soutient la lutte du peuple Palestinien !


Déclaration du groupe des élu-es communistes et partenaires d'Ivry-sur-Seine :

« Sur cette terre, il y a ce qui mérite vie », Mahmoud Darwich (1986).

Depuis près d’une semaine, l’Etat israélien s’est lancé dans une opération armée dans la bande de Gaza, appelée sans gène "Pilier de défense". Dans l’indifférence générale, des civils palestiniens sont tués sous des bombardements tout azimut, des bâtiments, des routes, des services publics sont détruits purement et simplement, bafouant une fois de plus la convention de Genève et les résolutions de l’ONU.

En toute impunité, l’opération se déroule avec un objectif à peine voilé que le ministre israélien de l’intérieur, Eli Yashai, a ainsi évoqué le 17 novembre dernier : « Le but de cette opération est de renvoyer Gaza au Moyen-Age. Alors seulement, nous serons tranquilles pour quarante ans». A quelques mois des élections législatives israéliennes, nous ne pouvons tolérer que le sang du peuple Palestinien serve d’argument électoral. Un cessez-le feu immédiat doit s’appliquer pour que s’arrête cette escalade inconsidérée de la violence attisée sans vergogne par le gouvernement israélien.

Il est inadmissible que l’Etat israélien puisse impunément bombarder, tuer, coloniser sans jamais risquer de sanctions. Il est grand temps que l’ONU tape du poing sur la table et joue enfin son rôle. Il est grand temps que cesse cette politique expansionniste et coloniale, cette politique de terreur qui ne mène à rien d’autres qu’à la destruction d’un peuple.

Lire la suite...

 

Ivry, ville messagère de la Paix, contre les violences du régime syrien !

Face à l'ampleur de la crise syrienne et des violences qui ont lieu, Rabah LACHOURI est intervenu au Conseil municipal du mois de mars 2012, en tant que conseiller municipal délégué aux relations internationales, pour le groupe communistes et partenaires.

Depuis le 15 mars 2011, le régime de Bachar al-Assad réprime par des assassinats un mouvement de contestation sans précédent. À l’appel des militants réclamant une véritable démocratie en Syrie, des milliers de personnes ont manifesté en réclamant plus de libertés, de droits et de démocratie. À cet appel, le régime d’al-Assad a répondu par la violence. Aujourd’hui, la situation sur le terrain est très grave. De violents combats perdurent, la répression aurait fait maintenant plus de 9 000 morts selon les chiffres avancés par l’ONU. Le Conseil de sécurité a prolongé le mandat de sa commission d’enquête en Syrie, lui demandant de dresser un relevé des violences flagrantes commises envers les droits de l’homme, ainsi qu’une évaluation du nombre de victimes qui ont pu survenir depuis mars 2011.

Sur le plan diplomatique, Monsieur Annan, émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe, s’est rendu le week-end dernier en Russie et en Chine. Fidèles alliés de Damas, ces deux pays ont voté une déclaration à l’ONU appelant à l’arrêt des violences après avoir opposé leur veto à deux résolutions condamnant la répression. Pour la seconde fois, le Conseil des droits de l’homme a condamné les autorités syriennes pour leur politique de répressions massives et meurtrières du peuple syrien en exigeant de cesser les violences et de permettre un accès humanitaire. Il demande aussi l’ouverture d’un dialogue politique national pour éviter au pays qu’une guerre civile ne se prolonge.

Cependant, le Conseil de sécurité de l’ONU, instance de gouvernance mondiale, semble un peu plus tous les jours ne pas s’être adapté aux réalités mondiales contemporaines. Ni l’Afrique, ni l’Amérique du Sud n’y sont représentées. Les pays dits émergents comme l’Inde, le Brésil ou l’Afrique du Sud n’ont pas de reconnaissance au sein du Conseil de sécurité. Aussi, il serait à propos de donner plus de pouvoir à l’Assemblée Nationale des Nations unies en modifiant son mode de fonctionnement, notamment en permettant l’introduction de nouveaux pays entrants. Se dessinerait ainsi un plus juste équilibre de la représentativité internationale.

Ivry-sur-Seine, ville messagère de la Paix, a une conscience aiguë de la situation syrienne actuelle. Les événements dramatiques qui s’y déroulent nous amènent à dire notre profonde solidarité avec le peuple syrien dans son ensemble. Ivry-sur-Seine est favorable à toutes les initiatives portées par le mouvement associatif local, qu’elles permettent à la population de s’informer, de se mobiliser ou de concrétiser sa solidarité auprès des démocrates syriens.

Lire la suite...