Suite à l'annonce du projet "Grand Paris Métropole", voici le communiqué des 3 Maires de la Communauté d'Agglomération Seine Amont (CASA),

Daniel Davisse, Maire de Choisy-le-Roi, Président de la CASA,

Alain Audoubert, Maire de Vitry-sur-Seine,

Pierre Gosnat, Maire d’Ivry-sur-Seine.

Avec son projet de loi sur la métropole du Grand Paris, le gouvernement remet en cause les fondements de la démocratie communale et de l’organisation de notre république.

Ce projet nous ramène 50 ans en arrière : les communes sont le terreau de la démocratie française, supprimer leurs compétences est un déni de démocratie.

Si ce projet de loi est adopté, toutes les communes des départements du Val-de-Marne, de la Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, ainsi que leurs intercommunalités, seront entièrement dessaisies de toutes leurs compétences stratégiques en matière d’habitat, de logement, d’aménagement et d’environnement, au profit d’un établissement public « la Métropole du Grand Paris ». A terme, les maires seront relégués au rang de simples exécutants de décisions prises, bien trop loin, des enjeux et problématiques locales et citoyennes. Nos communes deviendront des mairies d’arrondissements sans pouvoir de décision.

Pour nous, élus locaux, comment imaginer qu’une politique conduite depuis Paris, loin de nos populations, de leurs besoins, puisse répondre aux enjeux de nos territoires si divers.