Ivry - élu-e-s Front de Gauche Espace d'expression des élu-es Front de Gauche d'Ivry-sur-Seine

Mot clé - égalité

Fil des billets

Nouveau journal des élu-es Front de Gauche d'Ivry !

Edito

La transformation de l’école est une urgence. Le gouvernement avance aujourd’hui à marche forcée, défaisant pas à pas notre service public d’éducation nationale et l’ouvrant aux marchés, à la concurrence, à la compétition de tous contre tous. Nous portons l’ambition d’une école qui épanouit et émancipe, qui casse la reproduction incessante des inégalités et des hiérarchies sociales. Les idées ne manquent pas, mais les solutions nous devons les élaborer collectivement par la réflexion et le débat, et dans les luttes ensemble les faire avancer pour leurs mises en oeuvre.

Ensemble, en lutte, car les crises se sont aggravées, multiples, multiformes, et la réponse du gouvernement poursuivant ses politiques d’austérité les accentue. Les 20 millions d’euros en moins d’ici 2017 comme la métropole du Grand Paris qui va centraliser les lieux de pouvoir et de décision, sont autant d’inquiétudes, de difficultés à surmonter. Nous avons plus que jamais besoin de nous rassembler pour défendre et développer le service public, ce bien commun au centre de notre projet d’égalité et de justice sociale, de bien être et de bien vivre ensemble.

Ces deniers mois, nous avons vécu des moments difficiles. Il y a eu les assassinats de Charlie Hebdo, bien sûr, et le décès de Pierre Gosnat. Avec le nouveau Maire Philippe Bouyssou et une équipe municipale réorganisée, nous avons la volonté de poursuivre la mise en œuvre du programme Ivry au cœur. Construit collectivement autour des besoins des habitants et d’ambitions élevées, il est donc plus que jamais d’actualité.

Et notre volonté d’appropriation citoyenne des choix politiques à produire l’est encore plus. Nous sommes encouragées par les récentes élections départementales dans le Val-de-Marne qui assoit la majorité conduite par le Front de Gauche, là où partout ailleurs la droite et l’extrême-droite se sont renforcées, c’est pour nous un appui essentiel. Encouragés aussi par le succès électoral de Podemos en Espagne, après Syriza en Grèce, des victoires de rassemblements populaires qui ouvrent la voie à d’autres choix politiques possibles.


Olivier Beaubillard, Président du groupe - Fanny Sizorn, Vice-Présidente du groupe

Lire la suite...

 

Nouvelle sectorisation pour Ivry-Port à la rentrée 2015

Dernier point au Conseil Municipal, la présentation par Méhadée Bernard de la nouvelle sectorisation du quartier Ivry-Port pour préparer l'ouverture de l'école Rosalind Franklin au mois de septembre prochain. Cohérence, mixité, équilibre ont guidé ces choix qui entraînent notamment la fermeture de la maternelle J-J Rousseau. Au programme des semaines à venir : informations et accompagnement des enfants et des familles pour une rentrée sereine.


Au mois d’octobre dernier, nous inaugurions ensemble l’école Rosa-Parks, nouvelle école au cœur du quartier parisien pour accompagner les besoins du secteur en pleine croissance de population. En septembre prochain, nous ouvrirons un nouveau groupe scolaire et un nouveau collège dans le quartier d’Ivry-Port aujourd’hui en profonde mutation. Et d’ici 2020, un deuxième groupe scolaire verra le jour sur ce quartier pour répondre à l’évolution démographique attendue dans le cadre maîtrisé du projet urbain d’Ivry Confluence. La priorité donnée à la livraison des équipements publics nécessaires dans le projet répond à la volonté de bien anticiper les évolutions du territoire, de ne pas les subir comme cela a pu parfois être le cas. Nous répondons ainsi  à l’augmentation des besoins d’accueil scolaire, péri et extra-scolaire, à la hauteur de nos ambitions éducatives, urbaines, écologiques aussi, comme l’a démontré la réalisation de  l’école Rosa-Parks.

Toute ouverture d’une nouvelle école, d’un groupe scolaire, nécessite de repenser la sectorisation qui l’accompagne. Cela entraîne souvent des réactions paradoxales : d’un côté de l’excitation, la satisfaction d’un nouvel établissement « tout beau tout propre », pour ceux qui le fréquenteront. Et d’un autre, cela crée toujours des inquiétudes, des interrogations, parce que les habitudes de chacun, enfants et familles, mais aussi équipe enseignante et agents municipaux, s’en trouvent modifiées.

Pour cela, nous aurions voulu avoir plus de temps, notamment pour mieux associer les familles. Je ne vous cache pas que la mise en place de la nouvelle organisation des temps scolaires et périscolaires à la rentrée 2014, l’urgence du lancement du projet Makarenko et les événements de ce début d’année 2015 ne nous l’ont pas donné. A cela se sont ajoutées les contraintes de l’Education Nationale liées à la future carte scolaire au travers des dotations de moyens ainsi que le mouvement des enseignants pendant les vacances d’hiver.

Il nous faudra donc, dans les semaines à venir, prendre le temps de l’information pour accompagner chacune et chacun dans ces changements.

Lire la suite...

 

Charte de l'égalité homme/femme : on avance !

Egalement à l'ordre du jour du Conseil Municipale d'hier soir, la signature de la Charte européenne de l'égalité homme/femme dans la vie locale. Une réelle avancée sur un sujet porté depuis longtemps à Ivry de lutte contre le sexisme, les violences faites aux femmes et tendre vers l'égalité. Bahri Sebkhi est intervenu, au nom du groupe Front de Gauche, pour tracer des perspectives d'actions sur ce chemin encore long.



Récemment, sur des panneaux publicitaires dans la Ville, on a pu voir figurer plusieurs publicités. C’était à l’approche du salon de l’automobile 2014, à Paris, une campagne pour un nouveau site de rencontre. L’idée est simple : se servir de ce rendez-vous des plus belles voitures, a priori apprécié par un public masculin.
4 publicités scandaleuses, profondément sexistes.
Voici les slogans : « Préférez-vous une berline allemande ou une berlinoise ? » / «  Les Françaises aussi ont de belles carrosseries » /« Une belle italienne n’a pas nécessairement 4 roues ». Et la palme : « Pas besoin d’aller au salon de l’auto pour tester les nouveaux modèles ».

Alors voilà à quoi se résume une femme : à une voiture ! Carrosserie, berline, modèle à essayer, tout y est. C’est le règne instauré de la « femme-objet » : elle est définitivement désignée comme tel ! Pire : on bascule dans la « femme-jouet ». Gros seins, fesses arrondies, robes moulantes, cheveux longs et détachés, passe encore, on connaissait.
Mais que dire de cette 4e publicité qui montre une femme « prise » à l’arrière d’une voiture, comme on essayerait la nouvelle Clio ?! Que sera donc la prochaine étape : un site de tunning pour femme ? Rajoutez lui des gros seins, gonflez lui les lèvres, raffermissez lui les fesses…  Et après, un site de test aussi ?! 

C’est une véritable violence faite aux femmes, qui montre à quel point nous sommes loin du compte dans le dépassement du patriarcat, dans l’égalité des sexes.
Au lieu de se concentrer à faire la guerre aux femmes voilées, et créer des lois qui vise d’abord les femmes, et devrait aboutir à exclure les plus vulnérables d’entre elle du monde du travail, comme si elles étaient de trop dans cette société, la République ferait bien mieux de regarder aussi ce qui se passe et s’affiche sous ses yeux, dans ses rues, sur le petit et le grand écran, dans les entreprises, les services publics, et d’agir pour que les inégalités de droits et de traitement entre les hommes et les femmes soient enfin abolies, en acte !

Simone de Beauvoir  a dit : «N'oubliez jamais qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.» A Ivry, cela fait longtemps que la lutte contre le sexisme, contre toutes les discriminations d’ailleurs, est définie comme une cause majeure. Une délégation du Maire existe, portée aujourd’hui par Bozena. Depuis plusieurs années, un poste de chargé de mission a été créé pour travailler, avec tous les services, à organiser des actions de sensibilisation, d’information, de commémoration dans le cadre de journées nationales ou européennes, en direction des Ivryennes et des Ivryens.

Même s’il y a plein de domaines où l’on peut encore progresser. Par exemple contre les violences faites aux femmes, trop mal connues et prévenues. Dans la sensibilisation, aussi, des jeunes notamment. Il pourrait y avoir plus de travail avec les écoles, les collèges et les lycées.

Lire la suite...

 

Philippe Bouyssou, nouveau Maire d'Ivry !

Le Conseil Municipal extraordinaire du 7 février 2015 a élu Philippe Bouyssou nouveau Maire d'Ivry-sur-Seine, à la tête d'une équipe municipale remaniée.

  • Romain Marchand devient 1er Maire adjoint.
  • Mehdi Mokrani devient 13e adjoint chargé de la jeunesse et de l'action sociale. 
  • Bozena Wojciechowski reprend comme délégation la lutte contre toutes les discriminations et l'habitat.
  • Séverine Peter reprend comme délégation les NTIC.

La proposition de candidature de Philippe Bouyssou a été faite par Olivier Beaubillard, président du groupe Front de Gauche, communistes, parti de gauche, ensemble et citoyens. Voici son intervention :


Pour les élu-es du groupe Front de Gauche, la mort de Pierre, c’est le départ du premier d’entre nous.  Nous sommes aujourd’hui encore profondément émus. Au-delà de l’émotion se pose la conscience aiguë des responsabilités qui sont les nôtres pour poursuivre le programme Ivry au cœur que Pierre avait porté avec nous toutes et nous tous.

Ces deux semaines légales, après le décès de Pierre, pour réfléchir à sa succession, ont été particulièrement intenses. Dans ces conditions empreintes d’émotion, il nous aura fallu ne jamais perdre de vue, dans nos échanges et nos réflexions collectives, ce qui nous réunit et nous anime : choisir un Maire qui conduira avec l’équipe municipale remaniée, notre projet commun pour les Ivryennes et les Ivryens dans un contexte sans précédent de crise sociale, économique, écologique, politique, démocratique.

Le choix des politiques d’austérité et d’autorité fait par le gouvernement nous mène droit dans le mur. Nos concitoyens voient leur condition de vie régresser : le chômage ne cesse d’augmenter, les salaires de stagner, les retraites de diminuer, les politiques sociales de reculer. La solidarité, l’égalité des droits, la justice sociale, tous ces « conquis » inscrits dans notre ADN républicain par le Conseil National de la Résistance sont brisés, martyrisés, remis en cause pas-à-pas, systématiquement.

Des milliers d’enfants, de jeunes, de retraités, de familles subissent cette précarité qui devient insupportable. J’en profite pour rappeler que lorsqu’on dit qu’Ivry est une ville « riche », c’est beaucoup moins vrai pour ces habitants ! Quelques chiffres de l’INSEE au 31 janvier 2013, le revenu moyen est de 19 000 euros alors qu’il est de 26 500 dans le département ; le revenu médian est de 15 000 euros pour 21 000 dans le département ; le chômage de 15% pour 11% dans le Val-de-Marne. Cela nous donne un aperçu de l’ampleur des besoins, des efforts à fournir pour apporter des réponses de services publics pour tous.

Pour Ivry, terre de gauche, solidaire et populaire, belle et métissée, les orientations austéritaires et autoritaires du gouvernement vont en effet avoir des conséquences importantes. Je pense aux 20 millions d’euros en moins dans les dotations de l’Etat pour notre collectivité entre 2014 et 2017. Je pense aux réformes territoriales en cours, à contresens des processus historiques de décentralisation et de développement de la démocratie locale, qui centralisent et éloignent les lieux de décision des citoyens. Tout cela va considérablement limiter les marges de manœuvre dans le déploiement de services publics de proximité dont nos concitoyens ont pourtant terriblement besoins.

Lire la suite...

 

94 A-Venir !

Convention initiée par le PCF-Front de Gauche 94.

"Le Val-de-Marne change, le Val-de-Marne nous change.

Les bouleversements de tous ordres qui adviennent sous nos yeux sont nombreux. Ils nous invitent à transformer ce territoire, nos vies, ce monde. Ils nous invitent à aller toujours plus loin dans la démocratie, pour le respect et l'extension de l'égalité. Pour cela, il nous faut comprendre le réel, agir sur lui au quotidien, l'orienter dans le sens des valeurs qui nous unissent. Mais il nous faut aussi nous laisser bouleverser par ce réel, par ce communisme du XXIème siècle qu'il recèle et que nous gagnerions à mettre en mouvement.

Nous devons non seulement nous rassembler et retrouver le chemin du bien-vivre, mais surtout permettre l'irruption des citoyen-nes dans toutes les étapes de la construction de notre avenir.

Il faut que chacune et chacun puisse imaginer, confronter, construire, partager, les projets qui traceront les vies de chacun, le devenir collectif, l'à-venir.
C'est là ce que nous voulons et vous proposons de construire avec Val-de-Marne A-Venir."

Lire la suite...

 

Mardi 21 mai, un Concert pour tous à Bastille !

Après le vote à l'assemblée de la loi introduisant le Mariage pour tous, et face à la mobilisation des "anti", le collectif inter-LGBT organise un "Concert pour tous" pour marquer l'avancée indéniable que cette loi représente pour l'égalité des droits !

Lire la suite...

 

Droit de vote 2014 : soirée-débat à Créteil le 28 mars !


Communiqué du groupe Front de Gauche du Conseil Général du Val-de-Marne

Le droit de vote des étrangers dès 2014, plus qu’un engagement, un devoir !

Le gouvernement fait machine arrière sur l’engagement n°50 du candidat Hollande d’accorder le droit de vote aux résidents étrangers. Plus de 120 associations, partis politiques et syndicats se mobilisent pour que le gouvernement respecte cette promesse faite par la gauche depuis 1981, et dont de nombreux résidents étrangers attendent toujours la réalisation.

Obtenir ce droit marquerait pour des millions de personnes la fin d’une discrimination et un gage de respect pour des millions d’immigrés qui vivent en France depuis des années. Ils participent à la vie économique, sociale, culturelle et associative, ils paient l’impôt, y élèvent des enfants…Ils sont déjà citoyens, mais n’en n’ont pas tous les droits. En cette période où la droite se durcit, où les Roms restent stigmatisés, où l’islamophobie et le racisme sont de plus en plus décomplexés, il est important de donner un signe fort aux résidents étrangers et réaffirmer les deux piliers de la République que sont l’égalité et la fraternité.

La vie locale est un lieu essentiel de la vie démocratique et il n’existe aucune raison pour que toutes celles et tous ceux qui résident sur ces territoires n’y participent pas de façon égale. Il est temps de franchir une nouvelle étape pour l’élargissement du suffrage universel, de l’expression de la souveraineté populaire, de la démocratie, de la cohésion sociale et pour l’égalité des droits.
17 pays de l’Union européenne accordent ces droits politiques pour les élections municipales à des étrangers non-européens. La France est en retard, il est urgent de rétablir cet impératif d’égalité !

Lire la suite...