Une fois dit ce préalable nécessaire, passons au contenu de la communication qui nous est présentée. Il y a évidemment des points qui nous poussent plus que d’autres à une grande vigilance, comme le projet de rénovation et transformation plus que nécessaire de cette usine du Syctom. Rappelons-le, la municipalité n’est pas décisionnaire du projet final, mais le groupe Front de gauche, la Majorité, est mobilisée et vigilant pour que le procédé de TMB-Méthanisation ne soit pas celui retenu.

Ce procédé est en effet loin de réunir toutes les garanties en terme de préservation de l’environnement. C’est pourquoi nous continuerons donc, bien évidemment, à exiger un projet le plus ambitieux possible pour la population et son environnement.

Pour revenir à l’action municipale proprement dite, ce rapport offre un récapitulatif du large panel d’actions, d’expérimentations que la ville porte. De l’efficacité énergétique des bâtiments, le soutien aux circulations douces, le soutien à la biodiversité, le soutien à l’économie circulaire, la réflexion sur les ondes, la réduction de nos déchets. Sans oublier l’implication citoyenne car c’est bel et bien pour et avec les citoyens que nous pourrons créer, imaginer, une société respectueuses des hommes et de l’environnement.

Ce rapport nous démontre à quel point action locale et écologie sont liés, et même nécessaires. C‘est bien pour cela que nous ne pouvons que nous inquiéter de la baisse des dotations d’Etat, du manque de moyen à tous les niveaux d’ailleurs, du local au national pour financer la transition écologique.

De plus et pour finir, nous regrettons le projet de transfert de cette compétence, de la vision stratégique de l’écologie urbaine à la métropole dès 2016. En tout cas, dans l’attente, nous restons bel et bien acteur avec les moyens qui sont les nôtres. 

Le groupe Front de Gauche remercie les élu-es et l’administration pour l’élaboration de ce rapport, nous en prenons acte.